Informations Article du 21 décembre 2015 de www.saumur-kiosque.com.

Francis Chaudet : 10 000 heures pour construire "son Saumur" ferroviaire

Beaucoup de Saumurois connaissent Francis Chaudet, carrossier pendant 30 ans route de Rouen à Saumur. Mais peu savent qu'à l'heure de la retraite venue, il a retrouvé sa passion d'enfance... Le train.
Dans le grenier de la grange attenante à sa maison qu'il a aménagé pour assouvir sa passion, il a passé 10 000 heures en 8 ans à recomposer "son Saumur" des années 60, à sa guise. Ses proches savent quoi lui offrir à Noël...
Pendant que Madame est au jardin, Monsieur vit pour ses trains. Pour construire "son Saumur" Ferroviaire, l'envie ne suffit pas. Il faut être rêveur, patient, bricoleur, inventif, ingénieux.... Pour les initiés, lui son truc, c'est du 1/87e. Du fil, du carton... Des petits bouts de rien qui font beaucoup.
Pour Francis Chaudet, le temps ne compte pas. Il lui aura fallu presque un an, juste pour réaliser l'école de cavalerie que vous verrez dans la vidéo : "J'ai parfois passé des journées de 12 heures dans mon atelier. Une fois ma femme est venue me chercher à 1 heure du matin. "Bah, tu viens pas te coucher". J'aurais pu rentrer à 4 heures du matin, cela aurait été pareil," explique Francis Chaudet, les yeux qui pétillent de satisfaction pour le travail accompli qu'il aime présenter à ses amis. "Une ville, ce n'est jamais fini".
Alors Francis continue, le futur proche est l'église Saint Pierre. "Ensuite, je m'attaquerai au Château"... Peut-être attend-il que les 3 autres épis de faîtages soient installés ?
Quand on aime, donc, on ne compte pas...
"Son Saumur des années 60" ne sera jamais exposé. L'installation n'est pas démontable.